contact@haitiwonderland.com+509 36184317

Découvrir

Panier

La Fête du Drapeau : Célébration de la Liberté et de l’Identité Nationale en HaïtiJournée du drapeau haïtien
La Fête du Drapeau : Célébration de la Liberté et de l’Identité Nationale en Haïti
Journée du drapeau haïtien
  • May 18, 2024
  • | 0

La Fête du Drapeau : Célébration de la Liberté et de l’Identité Nationale en Haïti

Le 18 mai, Haïti célèbre la "Fête du Drapeau", un jour férié marquant la création du drapeau haïtien en 1803. Arboré pour la première fois à Arcahaie par Jean-Jacques Dessalines, ce symbole national résulte de la lutte pour l’indépendance contre l’esclavage et la domination française. Instituée en 1926 par Timothée Paret, alors Ministre de la Justice sous la présidence de Louis Borno, cette fête prend une dimension particulière en pleine occupation américaine et reste comme une tradition. Les Haïtiens honorent cette journée par des parades scolaires, des groupes musicaux dans les rues et des chants patriotiques, rappelant l’union et la solidarité des ancêtres. La "Fête du Drapeau" est une occasion de réflexion sur les valeurs de liberté et de détermination qui continuent de forger l’identité nationale haïtienne.

Haitian flag dayHaitian flag day

Origine et création du drapeau Haïtien

La conception du drapeau haïtien est attribuée à Jean-Jacques Dessalines, l’un des leaders de la révolution haïtienne. Selon les historiens, Dessalines aurait déchiré le drapeau tricolore français, retirant la bande blanche symbolisant la loyauté pour les françaises,les blancs pour les saint-dominguoises et rassemblé les bandes bleues et rouges restantes. Ce geste audacieux a donné naissance au drapeau bicolore, représentant l’union des Noirs et des Mulâtres dans la lutte pour l’indépendance.

Haitian flag dayHaitian flag day

Evolution du drapeau haïtien

Son évolution

Le bleu et le rouge du drapeau haïtien portent une grande signification. Le bleu représente la population noire d’Haïti, tandis que le rouge symbolise les Mulâtres. Ensemble, ils illustrent l’unité et la solidarité des différents groupes ethniques du pays dans la quête de liberté.
Le drapeau a subi plusieurs modifications au fil des ans.Vers les Années 1790 Le drapeau français flotta sur Saint-Domingue jusqu’en février 1803, date à laquelle Jean-Jacques Dessalines et Alexandre Pétion, chefs des insurgés noirs et mulâtres, décidèrent de rompre avec la France. En mai 1803, Dessalines créa le premier drapeau haïtien en retirant la bande blanche du drapeau français pour symboliser l’union des Noirs et des Mulâtres dans la lutte pour la liberté. Après la victoire sur les Français en novembre 1803, Haïti déclara son indépendance le 1er janvier 1804 et adopta un drapeau bicolore horizontal, confirmé par la Constitution de 1843 plus tard dans l’article 192. Dessalines se proclama empereur en octobre 1804 et instaura un drapeau noir et rouge en 1805. Après son assassinat en 1806, Alexandre Pétion redessina le drapeau en bleu et rouge avec les armes de la République. Henri Christophe, devenu roi en 1811, modifia le drapeau pour son royaume. En 1822, Jean-Pierre Boyer annexa la partie espagnole de l’île, connue sur le nom République Dominicaine aujourd’hui,laquelle, quelques mois auparavant, le 30 novembre 1821, proclama son indépendance de l’Espagne sous le nom de "Republica del Haïti espanol" "République de Haïti Espagnol" et parallèlement, son union avec la Grande Colombie. Le drapeau de le République de Haïti Espagnol fut hissé dès les premières semaines de 1822 mais ce fut le drapeau de la Grande Colombie de l’époque.En 1847, Faustin Soulouque fut élu président et en 1849, se proclama empereur sous le nom de Faustin Ier (1849-1859). Dans sa Constitution de 1849, il adopta le drapeau bleu et rouge mais remplaça les armoiries par un écusson. L’Empire de Faustin 1er se termina le 15 Janvier 1859 et les armes de la République retrouvèrent leur place initiale, au centre du drapeau.En 1964, François Duvalier instaura un drapeau noir et rouge, mais après son départ en 1986, Haïti réadopta le drapeau bleu et rouge qui fut ratifié un an plus tard, le 29 Mars 1987, lors du plébiscite sur la Constitution de 1987.

18 Mai Haïti18 Mai Haïti

18 mai : célébration de liberté et l’identité des haïtiens

De nos jours,en Haïti, le 18 mai est célébré comme la "Fête du drapeau", un jour férié qui incarne la fierté nationale et la reconnaissance envers l’héritage laissé par les ancêtres. Instituée en 1926 par Timothée Paret, alors Ministre de la Justice sous la présidence de Louis Borno, cette célébration revêt une importance particulière. Elle fut instaurée en pleine occupation du pays par l’armée américaine, marquant ainsi un acte symbolique puissant de résistance et de patriotisme.
La "Fête du drapeau" commémore la création du bicolore haïtien le 18 mai 1803, lors du Congrès de l’Arcahaie. À cette occasion, Jean-Jacques Dessalines, l’un des leaders de la lutte pour l’indépendance, prit la décision historique de retirer la bande blanche du drapeau français, un geste symbolisant l’union des Noirs et des Mulâtres dans leur combat pour la liberté.Après,il ordonna à Catherine Flon de recoudre les deux bandes restantes, bleue et rouge, pour former le nouveau drapeau haïtien, porteur de la devise « Liberté ou la Mort ».
Chaque année,Dans cette date,les Haïtiens se rassemblent pour honorer ce symbole de leur indépendance et de leur lutte pour la liberté. Des parades d’écoles et de divers groupes musicaux envahissent les rues, chantant des hymnes tels que l’hymne à la jeunesse et d’autres chansons qui traduisent la fierté et l’esprit nationaliste haïtiens. Les défilés, les discours et les cérémonies sont organisés à travers le pays pour rappeler l’importance de l’unité nationale et des sacrifices consentis par les ancêtres pour obtenir l’indépendance.Les institutions publiques et privées ainsi que les communautés locales,nationales et même les communautés haïtienns à l’étranger participent activement à ces célébrations, témoignant de leur attachement à ce symbole.

Découvrez l’histoire d’Haïti : Un récit fascinant à explorer! : https://haitiwonderland.com/haiti/histoire/decouvrez-l-histoire-d-haiti--un-recit-fascinant-a-explorer/81

Cette journée est bien plus qu’une simple commémoration historique. Elle représente un moment de réflexion sur les valeurs de liberté, de solidarité et de détermination qui ont forgé la nation haïtienne.Il est aussi l’occasion pour chaque Haïtien de renouveler son engagement envers son pays et de montrer sa gratitude pour cet héritage transmis par les ancêtres. En célébrant le 18 mai, les Haïtiens honorent leur passé tout en affirmant leur espoir et leur détermination pour un avenir meilleur.

Partager
À propos de l'auteur
Jarule Laguerre

    laguerrejarule916@gmail.com

    Voir d'autres articles de Jarule Laguerre
    Laissez un commentaire

    Publié récemment

    Haïti : L’Histoire de la Première Nation Noire Libre du Monde

    Haïti, la perle des Antilles, est une île caribéenne dotée d’une histoire riche et complexe. Cependant, son statut particulier en tant que première nation noire libre du monde lui confère une place unique dans les annales de l’histoire. Cette petite île a été le théâtre d’une révolution extraordinaire qui a abouti à l’indépendance, marquant ainsi le début d’une ère nouvelle pour la communauté noire et l’abolition de l’esclavage. Plongeons-nous dans le récit captivant de la naissance de la première république noire, Haïti. b~L’ère coloniale et l’esclavage~b L’histoire d’Haïti remonte à l’arrivée des Européens au 15e siècle, lorsque Christophe Colomb découvrit l’île. Les colons européens, principalement espagnols et français, introduisirent l’esclavage pour exploiter les ressources de l’île, notamment le sucre, le café et le coton. La population autochtone amérindienne fut décimée, ouvrant la voie à l’importation massive d’esclaves africains. b~La Révolution haïtienne~b Le 14 août 1791, les esclaves haïtiens se soulevèrent contre leurs oppresseurs, déclenchant ainsi la Révolution haïtienne. Sous la direction de figures emblématiques telles que Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines et Henri Christophe, les esclaves insurgés infligèrent des défaites aux armées européennes, démontrant une résistance acharnée et une quête désespérée de liberté. b~La Déclaration d’indépendance et la création de la République d’Haïti~b Le 1er janvier 1804, Haïti proclama son indépendance, devenant ainsi la première nation noire libre du monde. Cette déclaration historique symbolisait la fin de l’esclavage et le triomphe de la volonté d’un peuple déterminé à vivre libre. La République d’Haïti naissait dans la lutte et le sang, affirmant son autonomie face aux puissances coloniales. b~Les défis post-indépendance~b Cependant, l’indépendance ne signifiait pas la fin des défis pour Haïti. Le pays dut faire face à des pressions extérieures, des réparations imposées par la France en échange de la reconnaissance de son indépendance, ainsi qu’à des troubles internes. Malgré ces obstacles, Haïti s’efforça de construire une nation libre et souveraine. L’histoire d’Haïti est celle d’une nation qui a surmonté d’innombrables épreuves pour émerger en tant que pionnière de la liberté pour la population noire. La Révolution haïtienne reste un exemple unique de résistance, de courage et de détermination, et Haïti continue de porter le flambeau de l’indépendance dans le monde contemporain. L’héritage de cette petite île des Caraïbes résonne encore aujourd’hui, rappelant au monde que la liberté est un droit universel qui peut être conquis même dans les circonstances les plus difficiles.

    Newsletter

    Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de toutes nos activités et actualités sur Haïti.

    Vertières, Fort Mazi : Au delà des vérité historiques;

    Si vous recherchez le mot vertière dans un dictionnaire français, vous ne le retrouverez pas de peur que le monde ne sache pas ce lieu représente le talons d’Achille de la plus puissante armée européenne. Qui plus est celle ci, venait de remporter avec succès la campagne de l’est. Les historiens français de l’époque effaçait ce lieu géographique sous les radars de l’histoire en raison qu’ils ne voulaient pas raconter l’histoire telle qu’elle est dans le sens d’expliquer la première grande humiliation de l’armée expéditionnaire française par des bandes d’esclaves qui étaient totalement ignorants dans l’art de faire la guerre encore moins dans le maniement des armes. Pourtant,ces analphaguerres, mettaient en déroute l’armée Napoléonienne, la plus puissante en ce temps là,à l’aide des moyens du bord. Cette armée expéditionnaire après avoir mis l’europe à genoux,allait connaître sa première mise en déroute par les esclaves dans ce lieu géographique, situé dans le département du Nord d’Haïti. Drôle d’histoire, cette ville n’est pas sur la liste des mots français alors que vu son importance historique, elle devrait placer au cœur de l’histoire universelle tant s’en faut qu’elle mettait fin à l’invincibilite de l’armée armée invaincue. Pour ne pas offenser les maîtres blanc, aucun dirigeant politique n’a jamais demandé pourquoi vertière ne figure pas dans aucun dictionnaire français? Pourtant, ils célèbrent à grande pompe cette bataille à chaque 18 novembre. Quelle hypocrisie historique chez nos dirigeants! Après vertière bien d’autres lieux historiques sont étranglés par les historiens afin de cacher les extrêmes d’atrocités des colons français sur les esclaves. C’est dans ce contexte d’étranglement historique qu’on ne mentionne pas le "fort Mazi" dans les manuels d’histoires scolaires. Celle-ci, est situé, à Petit-Goave, 2ème section communale ,localité Arnoux. Nous nous sommes tombés sur ce méga fort,lors d’un clinique mobile entièrement financé par la fondation Ernest Junior,une fondation caritative qui œuvre dans le social en particulier dans le domaine de l’art et de la musique.D’après les résidents, les plus anciens de cette localité,ce fort fut construit sur au moins 20 carreaux de terre par les colons . Ce fut un immense complexe militaire répartie en des compartiments, des avant-postes,des salles de tortues, des salles pour soigner les colons, une grande église catholique, un cimetière. Cepandant,on ne parle jamais de ce fort si bien qu’il est ignoré par les professeurs d’histoires de la ville de Petit-Goave. À coup sûr, la disparition voulue de ce fort sous les radars de l’histoire enterre les atrocités, les barbaries , les châtiments les plus inhumains des colons sur les esclaves. A bien scruter la réalité, tout semble vrai que c’est le plus grand fort qui n’ait jamais construit durant la période de la colonisation. Du reste, il semble probablement le plus fortifié par rapport à son importance. A rappeler que vertière existe seulement dans les manuels d’histoires scolaires haïtiens alors que le fort Mazi ne figure pas, encore moins dans les dictionnaires français ou dans les livres d’histoires. C’est ce qui explique que ce fort a été un lieu secret dans lequel les colons pratiquaient les crimes et les atrocités qui allaient au delà de l’entendement humain. N’est-il pas une velléité manifeste des historiens de cacher ce qu’était réellement cet immense fort construit sur au moins 20 carreaux de terre? Découvrez l’histoire d’Haïti : Un récit fascinant à explorer! : https://haitiwonderland.com/haiti/histoire/decouvrez-l-histoire-d-haiti--un-recit-fascinant-a-explorer/81

    Histoire

    Histoire

    Première nation noire à se libérer de l’esclavage et à obtenir son indépendance de la France en 1804 et a influencé d’autres mouvements de libération à travers le monde, inspirant des luttes pour la liberté et l’égalité.

    Beauté naturelle

    Beauté naturelle

    Haïti est dotée de paysages naturels spectaculaires, notamment des plages de sable blanc, des montagnes et une biodiversité riche.

    Patrimoine

    Patrimoine

    Haïti possède un riche patrimoine historique, notamment des sites comme la Citadelle Laferrière et le Palais Sans-Souci, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Culture

    Culture

    Haïti possède une culture riche et diversifiée, influencée par des éléments africains, européens et autochtones. La musique, la danse, l’art et la cuisine haïtiens sont célébrés à travers le monde.