contact@haitiwonderland.com+509 36184317

Découvrir

Panier

Haïti : Citadelle la FerrièreHaïti : Citadelle la Ferrière

Actualités / Histoire

Histoire November 21, 2023

Haïti : L’Histoire de la Première Nation Noire Libre du Monde

Haïti, la perle des Antilles, est une île caribéenne dotée d’une histoire riche et complexe. Cependant, son statut particulier en tant que première nation noire libre du monde lui confère une place unique dans les annales de l’histoire. Cette petite île a été le théâtre d’une révolution extraordinaire qui a abouti à l’indépendance, marquant ainsi le début d’une ère nouvelle pour la communauté noire et l’abolition de l’esclavage. Plongeons-nous dans le récit captivant de la naissance de la première république noire, Haïti. b~L’ère coloniale et l’esclavage~b L’histoire d’Haïti remonte à l’arrivée des Européens au 15e siècle, lorsque Christophe Colomb découvrit l’île. Les colons européens, principalement espagnols et français, introduisirent l’esclavage pour exploiter les ressources de l’île, notamment le sucre, le café et le coton. La population autochtone amérindienne fut décimée, ouvrant la voie à l’importation massive d’esclaves africains. b~La Révolution haïtienne~b Le 14 août 1791, les esclaves haïtiens se soulevèrent contre leurs oppresseurs, déclenchant ainsi la Révolution haïtienne. Sous la direction de figures emblématiques telles que Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines et Henri Christophe, les esclaves insurgés infligèrent des défaites aux armées européennes, démontrant une résistance acharnée et une quête désespérée de liberté. b~La Déclaration d’indépendance et la création de la République d’Haïti~b Le 1er janvier 1804, Haïti proclama son indépendance, devenant ainsi la première nation noire libre du monde. Cette déclaration historique symbolisait la fin de l’esclavage et le triomphe de la volonté d’un peuple déterminé à vivre libre. La République d’Haïti naissait dans la lutte et le sang, affirmant son autonomie face aux puissances coloniales. b~Les défis post-indépendance~b Cependant, l’indépendance ne signifiait pas la fin des défis pour Haïti. Le pays dut faire face à des pressions extérieures, des réparations imposées par la France en échange de la reconnaissance de son indépendance, ainsi qu’à des troubles internes. Malgré ces obstacles, Haïti s’efforça de construire une nation libre et souveraine. L’histoire d’Haïti est celle d’une nation qui a surmonté d’innombrables épreuves pour émerger en tant que pionnière de la liberté pour la population noire. La Révolution haïtienne reste un exemple unique de résistance, de courage et de détermination, et Haïti continue de porter le flambeau de l’indépendance dans le monde contemporain. L’héritage de cette petite île des Caraïbes résonne encore aujourd’hui, rappelant au monde que la liberté est un droit universel qui peut être conquis même dans les circonstances les plus difficiles.

Par Appolon Guy Alain |
Lire la suite
Histoire April 05, 2024

Jean-Jacques Dessalines, leader de la Révolution haïtienne

Dans les annales de l’histoire d’Haïti, île située dans les Caraïbes à l’entrée du golfe du Mexique et partagée avec la République dominicaine, Jean-Jacques Dessalines émerge tel un phénix des cendres de l’oppression. Né esclave le 20 septembre 1758 sur l’habitation d’Henri Duclos, au Cormier (Grande-Rivière-du-Nord), dans la colonie française de Saint-Domingue, Dessalines était un Créole d’origine africaine (afro-caribéenne).Affranchi lors de l’abolition de 1794 obtenue grâce aux révoltes d’esclaves, a effectivement servi en tant qu’officier dans l’armée française pendant la Révolution française. À cette époque, les idées de liberté et d’égalité étaient au cœur des préoccupations des habitants des colonies. Dessalines a participé activement aux combats contre les forces espagnoles et britanniques, aux côtés des Français, à Saint-Domingue. Passé au grade de Lieutenant Général, Jean-Jacques Dessalines se retourne contre les Français lors de l’expédition Leclerc, envoyée à Saint-Domingue par Bonaparte pour rétablir l’autorité coloniale et l’esclavage pendant la Révolution haïtienne. Après la capture et la déportation de Toussaint Louverture en France le 7 juin 1802, Dessalines assume un rôle de premier plan dans la poursuite de la lutte pour l’indépendance. Il mène de nombreux combats, incluant la bataille de la Crête-à-Pierrot en mars 1802, où il galvanise ses soldats avec sa célèbre déclaration : « Que ceux qui veulent rester esclaves des Français sortent du fort, que ceux, au contraire, qui veulent mourir en hommes libres se rangent autour de moi ». Le 1er janvier 1804, Jean-Jacques Dessalines réalise l’objectif tant attendu de l’indépendance en proclamant Haïti comme une nation souveraine, devenant ainsi le deuxième pays des Amériques à obtenir son indépendance d’une puissance coloniale. Il devient le premier dirigeant de la nouvelle nation formée et est nommé Empereur sous le nom de Jacques Ier. Cependant, son règne impérial est marqué par des politiques autoritaires et brutales, notamment le massacre de nombreux colons blancs et la redistribution des terres aux paysans qui étaient entre les mains des généraux de l’armée indépendantiste. De plus, il organise la chasse aux délinquants en ville tout en mettant en place des politiques agraires rigoureuses, considérant qu’ils représentaient une menace pour la stabilité de la nation,ces actions controversées ont suscité des divisions au sein de la société haïtienne. Dessalines meurt assassiné le 17 octobre 1806 à la suite d’un complot organisé par certains de ses généraux de l’armée haïtienne.Sa mort a marqué la fin de sa brève mais influente période au pouvoir. Malgré les controverses entourant ses méthodes,il est reconnu comme le principal artisan de l’indépendance d’Haïti et son nom a été honoré en 1903 en étant attribué à l’hymne national haïtien, La Dessalinienne, composée par Justin Lhérisson.Enfin,le grand homme visionnaire Jean Jacques Dessalines reste une figure emblématique de l’histoire d’Haïti, reconnu pour son rôle dans la lutte pour l’indépendance et la fin de l’esclavage dans la région.

Par Jarule Laguerre | 1
Lire la suite
Histoire April 03, 2024

Haïti / Fort Saint-Joseph : Vestige Historique de la Résistance

Situé dans la baie du Cap-Haitien, le Fort Saint-Joseph se dresse tel un gardien silencieux de l’histoire tumultueuse de Haïti. Construit en deux étapes, en 1748 et 1774, cet ouvrage défensif était autrefois un élément crucial du dispositif de protection de la ville contre les assauts coloniaux français. Aux côtés d’autres forts tels que Picolet et Magny, il avait pour mission de contrôler les passages maritimes et de défendre la souveraineté haïtienne. Cependant, son histoire ne se limite pas à sa fonction défensive. En 1802, alors sous le contrôle du Général Henry Christophe, le fort devient le théâtre d’un acte de résistance héroïque. Face à l’armée expéditionnaire française, Christophe ordonne la destruction de la poudrière et de la porte d’entrée du fort, le rendant ainsi temporairement inutilisable. Ce geste courageux, bien que tactique, a laissé des cicatrices indélébiles sur la structure même du fort, témoignant des affrontements acharnés entre les forces coloniales françaises et les résistants haïtiens. Ces marques historiques, aujourd’hui encore visibles, offrent une fenêtre sur le passé tumultueux du pays. Elles permettent aux visiteurs et aux historiens d’interpréter les luttes acharnées qui ont forgé l’identité haïtienne. Le Fort Saint-Joseph, en tant que témoin de la résistance et de la lutte pour la liberté, incarne l’esprit indomptable du peuple haïtien. Reconnaissant son importance historique, le gouvernement haïtien a officiellement classé le Fort Saint-Joseph comme patrimoine national en 1995. Cette reconnaissance a ouvert la voie à des efforts de restauration visant à préserver ce précieux vestige du patrimoine militaire haïtien. Grâce à une collaboration entre le secteur public et des financements privés locaux, le fort a été récemment restauré et mis en valeur. Ainsi, le Fort Saint-Joseph demeure bien plus qu’une simple structure en pierre. C’est un symbole vivant de la résilience et de la détermination du peuple haïtien, rappelant à tous les visiteurs que l’histoire de Haïti est profondément ancrée dans la lutte pour la liberté et la dignité humaine. Pour découvrir virtuellement ce joyau de l’histoire haïtienne, vous pouvez visiter le lien suivant : https://haitiwonderland.com/haiti-virtual-reality-ht/monuments-historique/haiti--fort-saint-joseph--visite-virtuelle/11

Par Haïti Wondeland |
Lire la suite
Histoire April 28, 2024

Haïti, espace de rêve.

Entre rêve et réalité haïtienne : Un appel à l’unité et à l’action Nombreux sont des hommes qui ont revé grand pour Haiti. Toussaint Louverture et Jean Jacques Dessalines en sont des exemples. Quoique déchiré par des mains invisibles, le tissu social du pays avait toujours considéré comme le plus grand chantier à mettre en branle par les hommes de lettres. Jusque-là, l’histoire d’Haïti reste et demeure pour les haïtiens l’espace le plus approprié pour rêver et proposer une liberté pleine et entière. En effet, Toussaint Louverture avait le rêve d’améliorer le sort des esclaves. Dessalines, quant à lui, s’est sacrifié pour l’indépendance de notre île ( Haîti- Saint-Domingue). Après notre libération des français, des hommes de lettres ont fallu emprunter d’autres voies pour sauvegarder la dignité du pays. Cette situation a fait montre d’une autre forme de révolution comme des poètes de l’école patriotisme avec des tenants tels que: Louis Joseph Janvier, Anténor Firmin, Demesvar Délorme et la Génération de la Ronde avec Fernand Hibbert, Georges Sylvain aussi l’école indigéniste avec Jean Price Mars, Jacques stephen Alexis, Roussan Camille etc... qui manifestent leurs mécontentements en versant de l’encre . En décrivant ou peindre la situation du pays. Plusieurs années qui étaient conçues d’abord et nées ensuite l’idée de doter le pays de sa souveraineté, de son propre bicolore, son armée, etc.. cela n’a pas été facile et ne continuait pas ainsi. Haïti a besoin pour le moment des hommes de rêves, des hommes qui aiment leurs pays, mais non pas la richesse de ce pays, des hommes qui aiment le bonheur de leurs pays, mais non pas ses malheurs, des hommes qui ont de projets viable, mais ne sont pas des spécialistes en carnage qui ne s’intéressent qu’à seulement leurs poches, plutôt pour le bonheur de notre bicolore, des hommes qui doivent lutter contre la corruption, contre le gaspillage, contre les mains invisibles des étrangers, contre cette forme d’administration publique qui vise seulement un petit groupe de personnes dans le pays au détriment de la population, cette forme d’insécurité planifiée par l’état, les soi- disant bourgeoisies, les puissances économiques de l’étranger comme : la France, USA, Canada, Brésil. q~Haïti en 1979 avec un pouvoir à plein feu. Maître Fevry aurait déclaré : Le rève d’Haïti ne peut pas supporter, ni accepter des solutions improvisées ~q . Le rêve de l’Haïtien doit être toujours une oeuvre d’équipe. Une équipe d’Homme de compétence, de vision, de bonne volonté, de réflection et de méditation. q~ Des hommes qui peuvent placer leurs intérêts personnels et privés aux intérêts public . Des hommes qui veulent prendre un nouveau départ pour aboutir avec le rêve de Jean Jacques Dessalines et celui de Henri Christophe qui visaient que les haïtiens n’auront envieux aucun d’autre pays dans le monde afin que tous les haïtiens puissent heureux dans son propre pays , scandait_ le professeur Lesly Saint Roc Manigat .~q Notre chère Haïti qui était autrefois la perle des Antilles, n’est plus d’aujourd’hui . Pour cela nous demandons à tous les haïtiens: enfants, jeunes, adultes et vieillards unissons nos bras, nos forces, nos voix et tous ceux que nous pourrions faire pour libérer notre chère patrie Haïti Chérie. Changeons ensemble notre réalité ! vive Haïti, vive la liberté pour le monde entier .

Par Richardson VERONE | 1
Lire la suite
Histoire November 24, 2023

Jours Fériés en Haïti

Haïti, la perle des Antilles, est un pays riche en histoire et en culture. Ses jours fériés sont autant de moments de célébration, de commémoration et de réflexion sur son passé glorieux. Chaque date revêt une signification particulière, plongeant les Haïtiens dans une atmosphère festive et mémorable. b~1 Janvier : Fête de l’Indépendance Nationale et Nouvel An~b Le 1er janvier est une journée doublement spéciale en Haïti. D’une part, c’est le jour de l’Indépendance nationale, commémorant la victoire des esclaves haïtiens sur les forces coloniales françaises en 1804. D’autre part, c’est le Nouvel An, marquant le début d’une nouvelle année pleine de promesses et d’espoirs. b~2 Janvier : Fête des Aïeux~b Le 2 Janvier est dédié à la mémoire des ancêtres. C’est l’occasion pour les Haïtiens de se remémorer leurs racines, de célébrer l’héritage culturel transmis de génération en génération. b~Février : Carnaval, Lundi Gras, Mardi Gras, Mercredi des Cendres~b Le mois de Février est marqué par le Carnaval, l’une des festivités les plus colorées et dynamiques en Haïti. Les rues se remplissent de défilés, de musique entraînante et de danses endiablées. Le Mardi Gras est le point culminant du Carnaval, suivi du Mercredi des Cendres, marquant le début du Carême. b~Avril : Pâques, Jeudi Saint, Vendredi Saint~b Les célébrations de Pâques en Haïti incluent les traditions religieuses du Jeudi Saint et du Vendredi Saint. C’est un moment de prière et de réflexion pour de nombreux Haïtiens. b~1er Mai : Fête de l’Agriculture et du Travail~b Le 1er Mai est dédié à célébrer le travail et l’importance de l’agriculture dans la vie du pays. C’est l’occasion de reconnaître les efforts des travailleurs et de mettre en valeur le secteur agricole. b~18 Mai : Fête du Drapeau~b La Fête du Drapeau célèbre le drapeau haïtien, symbole d’indépendance et de fierté nationale. Les Haïtiens honorent leurs couleurs et rappellent le courage de leurs ancêtres dans la lutte pour la liberté. b~23 Mai : Fête de la Souveraineté Nationale~b Cette journée commémore la reconnaissance de la souveraineté haïtienne par la France en 1805. C’est un moment de fierté nationale et de réaffirmation de l’indépendance. b~Mai - Août : Ascension~b L’Ascension est célébrée entre Mai et Août, une fête religieuse marquant la montée de Jésus-Christ au ciel. b~Juin : Fête-Dieu~b La Fête-Dieu, également connue sous le nom de la Fête du Corps et du Sang du Christ, est une célébration religieuse importante en juin. b~15 Août : Assomption de Marie~b L’Assomption de Marie est une fête chrétienne marquant la montée de la Vierge Marie au ciel. Elle est célébrée avec ferveur en Haïti. b~20 Septembre : Anniversaire de Naissance de Jean-Jacques Dessalines~b Cette date commémore la naissance de Jean-Jacques Dessalines, l’un des pères fondateurs d’Haïti et un leader clé de la lutte pour l’indépendance. b~17 Octobre : Mort de Dessalines~b Le 17 octobre est une journée de commémoration de la mort de Jean-Jacques Dessalines, rappelant son impact sur l’histoire haïtienne. b~1er Novembre : La Toussaint~b La Toussaint est une fête religieuse honorant tous les saints, célébrée avec des prières et des visites aux cimetières. b~2 Novembre : Fête des Morts~b La Fête des Morts est l’occasion de rendre hommage aux défunts en décorant les tombes et en participant à des cérémonies religieuses. b~18 Novembre : Commémoration de la Bataille de Vertières~b Cette journée rend hommage à la victoire haïtienne décisive à la Bataille de Vertières en 1803, marquant la fin de l’occupation française. b~5 Décembre : Jour de la Découverte~b Le 5 décembre célèbre la découverte de l’île par Christophe Colomb en 1492. b~25 Décembre : Noël~b Les célébrations de Noël en Haïti sont marquées par des réunions familiales, des repas festifs et des traditions religieuses. Les jours fériés en Haïti sont bien plus que des pauses dans le quotidien ; ce sont des moments qui incarnent l’âme et la résilience d’un peuple. Chaque célébration offre une opportunité de se rassembler, de se souvenir du passé et de regarder vers l’avenir avec espoir et détermination.

Par Appolon Guy Alain |
Lire la suite
Histoire April 29, 2024

Vertières, Fort Mazi : Au delà des vérité historiques;

Si vous recherchez le mot vertière dans un dictionnaire français, vous ne le retrouverez pas de peur que le monde ne sache pas ce lieu représente le talons d’Achille de la plus puissante armée européenne. Qui plus est celle ci, venait de remporter avec succès la campagne de l’est. Les historiens français de l’époque effaçait ce lieu géographique sous les radars de l’histoire en raison qu’ils ne voulaient pas raconter l’histoire telle qu’elle est dans le sens d’expliquer la première grande humiliation de l’armée expéditionnaire française par des bandes d’esclaves qui étaient totalement ignorants dans l’art de faire la guerre encore moins dans le maniement des armes. Pourtant,ces analphaguerres, mettaient en déroute l’armée Napoléonienne, la plus puissante en ce temps là,à l’aide des moyens du bord. Cette armée expéditionnaire après avoir mis l’europe à genoux,allait connaître sa première mise en déroute par les esclaves dans ce lieu géographique, situé dans le département du Nord d’Haïti. Drôle d’histoire, cette ville n’est pas sur la liste des mots français alors que vu son importance historique, elle devrait placer au cœur de l’histoire universelle tant s’en faut qu’elle mettait fin à l’invincibilite de l’armée armée invaincue. Pour ne pas offenser les maîtres blanc, aucun dirigeant politique n’a jamais demandé pourquoi vertière ne figure pas dans aucun dictionnaire français? Pourtant, ils célèbrent à grande pompe cette bataille à chaque 18 novembre. Quelle hypocrisie historique chez nos dirigeants! Après vertière bien d’autres lieux historiques sont étranglés par les historiens afin de cacher les extrêmes d’atrocités des colons français sur les esclaves. C’est dans ce contexte d’étranglement historique qu’on ne mentionne pas le "fort Mazi" dans les manuels d’histoires scolaires. Celle-ci, est situé, à Petit-Goave, 2ème section communale ,localité Arnoux. Nous nous sommes tombés sur ce méga fort,lors d’un clinique mobile entièrement financé par la fondation Ernest Junior,une fondation caritative qui œuvre dans le social en particulier dans le domaine de l’art et de la musique.D’après les résidents, les plus anciens de cette localité,ce fort fut construit sur au moins 20 carreaux de terre par les colons . Ce fut un immense complexe militaire répartie en des compartiments, des avant-postes,des salles de tortues, des salles pour soigner les colons, une grande église catholique, un cimetière. Cepandant,on ne parle jamais de ce fort si bien qu’il est ignoré par les professeurs d’histoires de la ville de Petit-Goave. À coup sûr, la disparition voulue de ce fort sous les radars de l’histoire enterre les atrocités, les barbaries , les châtiments les plus inhumains des colons sur les esclaves. A bien scruter la réalité, tout semble vrai que c’est le plus grand fort qui n’ait jamais construit durant la période de la colonisation. Du reste, il semble probablement le plus fortifié par rapport à son importance. A rappeler que vertière existe seulement dans les manuels d’histoires scolaires haïtiens alors que le fort Mazi ne figure pas, encore moins dans les dictionnaires français ou dans les livres d’histoires. C’est ce qui explique que ce fort a été un lieu secret dans lequel les colons pratiquaient les crimes et les atrocités qui allaient au delà de l’entendement humain. N’est-il pas une velléité manifeste des historiens de cacher ce qu’était réellement cet immense fort construit sur au moins 20 carreaux de terre? Découvrez l’histoire d’Haïti : Un récit fascinant à explorer! : https://haitiwonderland.com/haiti/histoire/decouvrez-l-histoire-d-haiti--un-recit-fascinant-a-explorer/81

Par Gladimyr Vaval |
Lire la suite

Publié récemment

Histoire

Histoire

Première nation noire à se libérer de l’esclavage et à obtenir son indépendance de la France en 1804 et a influencé d’autres mouvements de libération à travers le monde, inspirant des luttes pour la liberté et l’égalité.

Beauté naturelle

Beauté naturelle

Haïti est dotée de paysages naturels spectaculaires, notamment des plages de sable blanc, des montagnes et une biodiversité riche.

Patrimoine

Patrimoine

Haïti possède un riche patrimoine historique, notamment des sites comme la Citadelle Laferrière et le Palais Sans-Souci, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Culture

Culture

Haïti possède une culture riche et diversifiée, influencée par des éléments africains, européens et autochtones. La musique, la danse, l’art et la cuisine haïtiens sont célébrés à travers le monde.