contact@haitiwonderland.com+509 36184317

Découvrir

Panier

Jean-Jacques Dessalines : L’homme qui défia l’esclavage dans son entièreté.Haïti : Jean-Jacques Dessalines
Jean-Jacques Dessalines : L’homme qui défia l’esclavage dans son entièreté.
Haïti : Jean-Jacques Dessalines
  • May 29, 2024
  • | 0

Jean-Jacques Dessalines : L’homme qui défia l’esclavage dans son entièreté.

Jean-Jacques Dessalines est une figure emblématique de l’histoire du monde moderne pour son implication fructueuse dans la lutte contre le système esclavagiste. Par son dévouement et son courage, Il a incarné l’esprit indomptable de tout un peuple noir déporté de force du continent africain, implanté par ce même mécanisme violent, en amérique pour subir, mais déterminé à se libérer de l’oppression en forgeant son propre destin malgré tous les risques et difficultés. Toute la vie de Dessalines , tout son parcours portent la marque d’une vie inscrite dans le combat pour libérer les siens. Sa détermination sans faille et sa passion pour la liberté ont fait de lui un symbole vivant de résistance pour toute les nations opprimées de la terre, ceci, plus de deux siècles encore après sa mort.
On associe à tort l’image de Jean-Jacques Dessalines au chaos. L’unique but est de discréditer son immense héritage par devant les yeux de l’histoire. "Koupe tèt, boule Kay" est l’expression préférée utiliser à de telle fin contre son personnage, chemin faisant, oubliant expressément le contexte historique caché dans le dos du "koupe tèt boule Kay " en question, refusant aussi d’inscrire cette démarche historique dans la logique d’une prise de position juste et courageux, face à un système barbare, esclavagiste, dépourvu de morale et d’humanité.

Haïti : Jean-Jacques DessalinesHaïti : Jean-Jacques Dessalines

Dessalines l’enfant rebelle

L’histoire rapporte que Dessalines est né vers 1758 à Grande-Rivière-du-Nord, dans la nord de la colonie française de Saint-Domingue. À l’image de tous les noirs de son époque, une vie installée au milieu d’une violence systémique construite contre son corps et caractérisée par la brutalité la plus extrême sur son corps lui a été remise à sa naissance. Il a vu le jour dans un contexte défavorable à l’épanouissement de toute vie humaine.
Dès son plus jeune âge, Dessalines faisait déjà preuve d’un esprit rebelle et d’une aversion profonde pour l’injustice de l’esclavage. On raconte que son maître le fouettait beaucoup plus que les autres jeunes esclaves. Sa rébellion se manifestant régulièrement par des actes de défiances envers ce soi-disant maître, mais aussi par l’incarnation d’une soif de liberté intense pour lui et les siens à travers ses actions.
De Cette période de sa vie, Dessalines a appris rapidement à connaître la dure réalité de l’esclavage, et cette connaissance fût le fondement de son engagement pour la libération du peuple haïtien.

Haïti : Jean-Jacques DessalinesHaïti : Jean-Jacques Dessalines

Dessalines le soldat exemplaire

La Révolution haïtienne, qui débuta en 1791, offre à Dessalines l’opportunité de transformer sa haine de l’oppression en action concrète. Sans hésiter, Il a rejoint les rangs des combattants de la liberté et se distingue rapidement par son courage et sa bravoure dans la hiérarchie militaire à côté de Toussaint Louverture. Très vite, il a su gravir les échelons et devenir l’un des principaux lieutenants de ce dernier ,jusqu’à se mettre dans la position de celui capable de le succédé après son arrestation pour continuer la lutte qui mènera à la victoire finale des esclaves de Saint-Domingue contre l’armée napoléonienne.
Moins stratège que son prédécesseur à la tête de l’armée indigènes certe, mais sa radicalité et sa détermination sans Commune mesure sur les champs de batailles ont su inspirer ses compagnons d’armes en très peu de temps pour aboutir au 1er janvier 1804, jour de l’indépendance d’Haïti.
Dessalines, père de la nation haïtienne
Après l’arrestation et la déportation de Toussaint Louverture par les français en 1802, Dessalines a su succédé à ce dernier à la tête de l’armée indigènes de manière naturelle. Son sens de leadership aiguë lui a permis d’aboutir à l’union des noirs et des mulâtre contre les blancs esclavagistes de Saint-Domingue, renforçant du coup son armée, de l’expertise des mulâtre (qui pour la plupart étaient formés en France), à côté de la force brute que représentait la masse d’esclaves qui constituait l’essentiel de son armée. Cette démarche forte heureusement sera récompensée par une victoire sans précédente, celle d’une armée faite d’esclavagisés devenus vainqueurs, face à la puissance esclavagiste qu’était la France d’alors.
En tant que premier chef d’État d’Haïti (première nation noire indépendante du monde moderne et le premier pays des Amériques à abolir l’esclavage.), Dessalines adopta le titre d’empereur sous le nom de Jacques 1er très vite après sa prise de fonction en tant que chef de l’état. Par pure symbolisme d’abord, et dans le but de s’avouer l’égale de l’empereur de la France ensuite.
À la tête de la jeune nation haïtienne, il s’est efforcé de reconstruire le pays ravagé par des années de guerre d’indépendance et de poser les bases d’une société libre et égalitaire. Il a instauré en 1805 une constitution basé sur la bravoure, la dignité humaine et la justice. Il a instauré aussi des politiques publiques visant à redistribuer les terres pour la protection du droit des anciens esclaves à accéder à une meilleure condition de vie. Le Tout, en inscrivant Haïti comme une terre de sûreté contre toute forme d’esclavage, et terre d’accueil pour les opprimés du monde entier.
Entre autre, Comme tout bon père, Dessalines c’était engagé à la défense de ses sujets. La fortification du territoire national en prévention contre une potentielle agression des anciens colons, reste l’un des projets phares qui démontrent à quelle point il était un dirigeant visionnaire.

Haïti : Jean-Jacques DessalinesHaïti : Jean-Jacques Dessalines

Dessalines le martyr

Malgré ses succès, le règne de Dessalines est marqué par son court duré, des tensions internes et des conflits de pouvoir. Son style de gouvernance autoritaire et ses efforts pour centraliser le pouvoir lui avait valu de nombreux ennemis parmi les élites haïtiennes, y compris au sein même de l’armée indigènes. Le 17 octobre 1806, Dessalines fût assassiné par des conspirateurs, trahi par certains de ses plus proches alliés.
Sa mort prématurée le transforme en martyr pour la cause de la liberté et de l’indépendance d’Haïti. La vision de Dessalines d’une Haïti libre et égalitaire ayant pour but d’inspirer les nations du monde entier, n’est pas morte avec son décès, car en partant, Dessalines à laisser l’exemple de sa vie en outil inspirant pour ses descendants. En autre , Il mérite d’être honoré pour son rôle au combien déterminant, dans la lutte contre le système de la honte absolue, que fût celui de l’esclavage, et pour sa contribution essentielle dans la création de la première république noire du monde.
Ne serait-ce que pour ces deux accomplissements majeurs, son héritage doit être connu et perdurer non seulement en Haïti, mais dans tout endroit qui se réclame du côté du droit de l’homme, à travers le monde. Ses exploits doivent résonner, comme un témoignage de la puissance de l’esprit humain face à l’oppression.
Dessalines, l’homme qui défia l’esclavage dans son entièreté, restera à jamais gravé dans l’histoire comme un champion de la dignité humaine et de la liberté. L’humanité lui devra toujours une fière chandelle.

Partager
À propos de l'auteur
Moise Francois

Journaliste rédacteur, poète et apprenti juriste.

Voir d'autres articles de Moise Francois
Laissez un commentaire

Publié récemment

Jean-Jacques Dessalines, leader de la Révolution haïtienne

Dans les annales de l’histoire d’Haïti, île située dans les Caraïbes à l’entrée du golfe du Mexique et partagée avec la République dominicaine, Jean-Jacques Dessalines émerge tel un phénix des cendres de l’oppression. Né esclave le 20 septembre 1758 sur l’habitation d’Henri Duclos, au Cormier (Grande-Rivière-du-Nord), dans la colonie française de Saint-Domingue, Dessalines était un Créole d’origine africaine (afro-caribéenne).Affranchi lors de l’abolition de 1794 obtenue grâce aux révoltes d’esclaves, a effectivement servi en tant qu’officier dans l’armée française pendant la Révolution française. À cette époque, les idées de liberté et d’égalité étaient au cœur des préoccupations des habitants des colonies. Dessalines a participé activement aux combats contre les forces espagnoles et britanniques, aux côtés des Français, à Saint-Domingue. Passé au grade de Lieutenant Général, Jean-Jacques Dessalines se retourne contre les Français lors de l’expédition Leclerc, envoyée à Saint-Domingue par Bonaparte pour rétablir l’autorité coloniale et l’esclavage pendant la Révolution haïtienne. Après la capture et la déportation de Toussaint Louverture en France le 7 juin 1802, Dessalines assume un rôle de premier plan dans la poursuite de la lutte pour l’indépendance. Il mène de nombreux combats, incluant la bataille de la Crête-à-Pierrot en mars 1802, où il galvanise ses soldats avec sa célèbre déclaration : « Que ceux qui veulent rester esclaves des Français sortent du fort, que ceux, au contraire, qui veulent mourir en hommes libres se rangent autour de moi ». Le 1er janvier 1804, Jean-Jacques Dessalines réalise l’objectif tant attendu de l’indépendance en proclamant Haïti comme une nation souveraine, devenant ainsi le deuxième pays des Amériques à obtenir son indépendance d’une puissance coloniale. Il devient le premier dirigeant de la nouvelle nation formée et est nommé Empereur sous le nom de Jacques Ier. Cependant, son règne impérial est marqué par des politiques autoritaires et brutales, notamment le massacre de nombreux colons blancs et la redistribution des terres aux paysans qui étaient entre les mains des généraux de l’armée indépendantiste. De plus, il organise la chasse aux délinquants en ville tout en mettant en place des politiques agraires rigoureuses, considérant qu’ils représentaient une menace pour la stabilité de la nation,ces actions controversées ont suscité des divisions au sein de la société haïtienne. Dessalines meurt assassiné le 17 octobre 1806 à la suite d’un complot organisé par certains de ses généraux de l’armée haïtienne.Sa mort a marqué la fin de sa brève mais influente période au pouvoir. Malgré les controverses entourant ses méthodes,il est reconnu comme le principal artisan de l’indépendance d’Haïti et son nom a été honoré en 1903 en étant attribué à l’hymne national haïtien, La Dessalinienne, composée par Justin Lhérisson.Enfin,le grand homme visionnaire Jean Jacques Dessalines reste une figure emblématique de l’histoire d’Haïti, reconnu pour son rôle dans la lutte pour l’indépendance et la fin de l’esclavage dans la région.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de toutes nos activités et actualités sur Haïti.

Lancement officiel de la Bière « Ewo » : Une Fierté Haïtienne à travers le Monde

Le 1er Décembre a marqué un moment exceptionnel pour la communauté haïtienne et les amateurs de bière du monde entier, avec le lancement officiel de la bière « Ewo » par l’entrepreneur haïtien Jhonson Napoléon. Après le succès de « Kola Choucoune », déjà présente dans plusieurs pays, dont les États-Unis et le Canada, c’est au tour de la bière « Ewo » de prendre d’assaut le marché américain. Disponible dans plusieurs villes aux États-Unis, cette bière incarne le mariage parfait entre la tradition et l’innovation, offrant aux consommateurs une expérience gustative unique. La bière « Ewo » représente bien plus qu’une simple boisson alcoolisée. C’est un délice qui mélange habilement les saveurs authentiques de la culture haïtienne avec une touche d’innovation. Dans un pays où la bière Prestige et le rhum Barbancourt ont déjà conquis des palais du monde entier, la bière « Ewo » s’ajoute fièrement à la liste des trésors gustatifs haïtiens. Jhonson Napoléon, l’homme derrière cette nouvelle création, continue de porter haut les couleurs d’Haïti à travers le globe. Son engagement à promouvoir les produits haïtiens de qualité ne cesse de renforcer la réputation de son pays d’origine. La bière « Ewo » n’est pas simplement une boisson, c’est un symbole de la créativité et de la persévérance haïtiennes qui transcendent les frontières. Cette nouvelle étape démontre la capacité du pays à s’inscrire dans la tendance mondiale des bières artisanales et de qualité. La bière « Ewo » est non seulement un produit local de premier plan, mais elle s’impose également sur la scène internationale en tant que représentante d’une culture riche et dynamique. La fierté que ressentent les Haïtiens pour la réussite de Jhonson Napoléon et la renommée croissante de la bière « Ewo » sont palpables. C’est une histoire de succès qui transcende les frontières géographiques et qui incarne la force de l’esprit entrepreneurial haïtien.

Voici cinq raisons convaincantes pour lesquelles vous devriez absolument visiter les plages d’Haïti

1- Abaka Bay (Île-à-Vache) : Commencez votre aventure haïtienne par la magnifique Abaka Bay, récemment désignée comme l’une des plus belles plages du monde par CNN. Située sur l’île enchanteresse d’Île à Vache, cette baie offre une plage de sable blanc immaculé et des eaux calmes des Caraïbes, encadrées par des collines verdoyantes. Le Resort Abaka Bay propose une expérience vraiment exclusive et isolée, avec des bungalows situés directement sur la plage, offrant des vues panoramiques et un accès direct au sable fin et à la mer cristalline. Les options de restauration sont tout aussi impressionnantes, avec un restaurant offrant des vues à couper le souffle sur l’océan et des couchers de soleil épiques. Pour vous rendre à Île à Vache, il vous suffit de prendre un trajet en bateau de 15 à 20 minutes depuis Les Cayes, situées au large de la côte sud d’Haïti. 2- Île à Rat (Amiga Island) : Dès que vous poserez le pied sur Île à Rat (également connue sous le nom d’Amiga Island), cette petite tranche de paradis vous volera le cœur. Sa plage de sable blanc lisse attire immédiatement le regard, tandis que les vagues douces créent une oasis de rêve contre le rivage nacré. Située dans les eaux turquoise au large de la côte de Plaine du Nord, dans le nord d’Haïti, Île à Rat est un morceau de corail blanc de 1,8 hectare recouvert d’une petite forêt sauvage. L’île est un refuge paisible, en particulier pour les couples à la recherche d’une escapade sereine. Pour vous rendre à Île à Rat, vous pouvez prendre l’un des nombreux taxis-bateaux qui attendent à Labadee, à 30 minutes en voiture de Cap-Haïtien. Gardez à l’esprit que l’île est inhabitée, il est donc important d’apporter tout ce dont vous avez besoin pour un séjour confortable, y compris de l’eau potable. 3- Côtes des Arcadins : Nichée au nord de la baie de Port-au-Prince, Côtes des Arcadins s’étend sur 19 kilomètres de plages de sable blanc bordées de palmiers, ce qui en fait l’une des destinations balnéaires les plus populaires d’Haïti. La combinaison de la mer bleu profond, des montagnes, des forêts de mangroves et du récif corallien formé par les îlots des Arcadins crée un spectacle à couper le souffle. C’est également un endroit idéal pour les plongeurs. Pour vous y rendre, suivez la route au nord de la baie de Port-au-Prince. Vous serez émerveillé par la beauté naturelle de cette région. 4- Plage de Gelée : Cette plage est l’une des plus populaires grâce à ses eaux cristallines et son sable doux, le tout avec un paysage pastoral en toile de fond. Si vous cherchez un endroit pour vous détendre et profiter du soleil, la plage de Gelée est un excellent choix. 5- Plage de Jacmel : Bien que la baignade ne soit pas recommandée ici, la plage de Jacmel est célèbre pour son charme pittoresque et son atmosphère artistique. Elle est située dans la ville historique de Jacmel, connue pour son carnaval animé et ses maisons colorées. Explorez la plage, admirez l’architecture et imprégnez-vous de la culture haïtienne. N’oubliez pas votre maillot de bain et votre crème solaire, et profitez de ces trésors cachés d’Haïti ! 🏖️☀️

Histoire

Histoire

Première nation noire à se libérer de l’esclavage et à obtenir son indépendance de la France en 1804 et a influencé d’autres mouvements de libération à travers le monde, inspirant des luttes pour la liberté et l’égalité.

Beauté naturelle

Beauté naturelle

Haïti est dotée de paysages naturels spectaculaires, notamment des plages de sable blanc, des montagnes et une biodiversité riche.

Patrimoine

Patrimoine

Haïti possède un riche patrimoine historique, notamment des sites comme la Citadelle Laferrière et le Palais Sans-Souci, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Culture

Culture

Haïti possède une culture riche et diversifiée, influencée par des éléments africains, européens et autochtones. La musique, la danse, l’art et la cuisine haïtiens sont célébrés à travers le monde.