contact@haitiwonderland.com+509 36184317

Découvrir

Panier

Dany Laferrière
Dany Laferrière

Dany Laferrière

Dany Laferrière, écrivain, journaliste et membre de l’Académie française, incarne la fierté littéraire d’Haïti. Né le 13 avril 1953 à Port-au-Prince, Laferrière a conquis le monde littéraire avec son talent exceptionnel et son engagement envers la promotion de la culture haïtienne. Son parcours fascinant et son succès international font de lui une figure emblématique qui inspire et élève la nation haïtienne.

Dany Laferrière a grandi dans le quartier de Bel Air à Port-au-Prince, baigné dans la richesse de la culture haïtienne. Cependant, en 1976, face à un climat politique difficile en Haïti, il a dû s’exiler au Québec, au Canada. C’est là-bas que sa carrière littéraire a véritablement pris son envol.

Son premier roman, "Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer," publié en 1985, a suscité la controverse, mais a également attiré l’attention critique. Laferrière a continué à écrire sur des thèmes tels que l’identité, l’exil et la diaspora, captivant ainsi un public mondial. Ses œuvres, traduites dans plusieurs langues, ont contribué à changer la perception de la littérature haïtienne à l’échelle internationale.

Dany Laferrière n’est pas seulement un écrivain accompli, mais aussi un ambassadeur passionné de la culture haïtienne. Ses écrits explorent les aspects les plus profonds de l’histoire et de la vie quotidienne en Haïti, offrant ainsi une perspective authentique sur la richesse de cette nation caribéenne.

Sa présence à l’Académie française depuis 2013 représente une reconnaissance exceptionnelle de son travail et une victoire pour la littérature haïtienne. En intégrant cette institution prestigieuse, Laferrière a ouvert la voie à une plus grande visibilité et à une compréhension plus approfondie de la culture haïtienne au niveau mondial.

La réussite de Dany Laferrière transcende les frontières littéraires et devient une source d’inspiration pour les jeunes écrivains haïtiens. Sa persévérance face aux défis personnels et politiques montre que le talent et la détermination peuvent triompher, même dans les circonstances les plus difficiles.

Anglais : Dany Laferrière

Espagnol : Dany Laferrière

Partager

Publié récemment

Cuisine Haïtienne

La cuisine haïtienne est riche en saveurs et en diversité, reflétant l’histoire et la culture du pays. Les repas sont souvent l’occasion de rassembler la famille et les amis autour de plats savoureux et de célébrer la vie. Une fusion délicieuse de saveurs africaines, françaises, espagnoles et autochtones taïnos. Elle est souvent caractérisée par l’utilisation généreuse d’épices, de piments et d’herbes aromatiques. Voici quelques plats et ingrédients emblématiques de la cuisine haïtienne : Riz et Pois (Riz et Pois Rouges) : C’est un plat de riz cuit avec des pois rouges, souvent accompagné de viande (généralement du porc ou du poulet), de légumes et d’épices. Griot : Il s’agit de morceaux de porc marinés et frits jusqu’à ce qu’ils soient croustillants. Le griot est souvent servi avec du riz et des haricots. Diri ak Djon Djon : Un plat de riz noir préparé avec des champignons djon-djon, qui donnent au plat une couleur distinctive et une saveur unique. Pikliz : Un condiment épicé à base de chou, de carottes, de poivrons et d’oignons marinés dans du vinaigre avec des piments. Lambi : Du lambi est une préparation à base de conque de mer, souvent mijotée dans une sauce épicée. Accra : Des beignets frits à base de manioc, de farine et d’épices. Soup Joumou : Une soupe traditionnellement servie le 1er janvier pour célébrer l’indépendance d’Haïti. Elle est préparée avec du potiron, de la viande (généralement du bœuf), des légumes et des épices. Bannann Peze : Des tranches de bananes plantains écrasées et frites, créant ainsi une sorte de galette croustillante à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Tassot : Des morceaux de viande, souvent du bœuf ou du cabri, marinés, frits et servis avec des accompagnements tels que du riz et des haricots.

Dany Laferrière

Dany Laferrière, écrivain, journaliste et membre de l’Académie française, incarne la fierté littéraire d’Haïti. Né le 13 avril 1953 à Port-au-Prince, Laferrière a conquis le monde littéraire avec son talent exceptionnel et son engagement envers la promotion de la culture haïtienne. Son parcours fascinant et son succès international font de lui une figure emblématique qui inspire et élève la nation haïtienne. Dany Laferrière a grandi dans le quartier de Bel Air à Port-au-Prince, baigné dans la richesse de la culture haïtienne. Cependant, en 1976, face à un climat politique difficile en Haïti, il a dû s’exiler au Québec, au Canada. C’est là-bas que sa carrière littéraire a véritablement pris son envol. Son premier roman, "Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer," publié en 1985, a suscité la controverse, mais a également attiré l’attention critique. Laferrière a continué à écrire sur des thèmes tels que l’identité, l’exil et la diaspora, captivant ainsi un public mondial. Ses œuvres, traduites dans plusieurs langues, ont contribué à changer la perception de la littérature haïtienne à l’échelle internationale. Dany Laferrière n’est pas seulement un écrivain accompli, mais aussi un ambassadeur passionné de la culture haïtienne. Ses écrits explorent les aspects les plus profonds de l’histoire et de la vie quotidienne en Haïti, offrant ainsi une perspective authentique sur la richesse de cette nation caribéenne. Sa présence à l’Académie française depuis 2013 représente une reconnaissance exceptionnelle de son travail et une victoire pour la littérature haïtienne. En intégrant cette institution prestigieuse, Laferrière a ouvert la voie à une plus grande visibilité et à une compréhension plus approfondie de la culture haïtienne au niveau mondial. La réussite de Dany Laferrière transcende les frontières littéraires et devient une source d’inspiration pour les jeunes écrivains haïtiens. Sa persévérance face aux défis personnels et politiques montre que le talent et la détermination peuvent triompher, même dans les circonstances les plus difficiles.

Soup Joumou

Le Soup Joumou, un plat haïtien emblématique, est bien plus qu’une simple soupe. C’est un symbole de résilience, de liberté et de célébration. Chaque année, le 1er janvier, les familles haïtiennes se réunissent autour de ce festin pour commémorer l’indépendance d’Haïti et savourer les saveurs riches et complexes de ce délicieux plat. Le Soup Joumou a une histoire profondément enracinée dans la lutte pour la liberté. Il remonte à l’époque de la révolution haïtienne, lorsque les esclaves se sont rebellés contre leurs oppresseurs et ont finalement obtenu leur indépendance le 1er janvier 1804. À l’époque, la soupe à la courge, ou "joumou" en créole haïtien, était un mets interdit aux esclaves. Cependant, une fois libres, ils ont adopté cette soupe comme un symbole de leur nouvelle liberté. Le Soup Joumou est une concoction complexe de saveurs, nécessitant une variété d’ingrédients soigneusement sélectionnés. Parmi les éléments clés, on trouve la courge joumou, de la viande de bœuf ou de poulet, des légumes tels que le chou, la carotte, le navet et le poireau, ainsi que des épices comme le thym et le piment. Cette combinaison d’ingrédients crée une symphonie de saveurs qui séduit les papilles gustatives. La préparation du Soup Joumou est une cérémonie en soi. Les légumes sont soigneusement coupés, la viande est marinée et les épices sont mélangées avec amour. La courge joumou est pelée, coupée en morceaux et cuite jusqu’à obtenir une consistance veloutée. Tout est ensuite combiné dans une grande marmite, mijotant lentement pour permettre aux saveurs de se mélanger harmonieusement. Le Soup Joumou est bien plus qu’un simple plat ; il incarne la force et la résilience du peuple haïtien. Chaque cuillerée de cette soupe délicieuse est une célébration de l’indépendance d’Haïti et un rappel de la lutte courageuse qui a conduit à sa réalisation.

Histoire

Histoire

Première nation noire à se libérer de l’esclavage et à obtenir son indépendance de la France en 1804 et a influencé d’autres mouvements de libération à travers le monde, inspirant des luttes pour la liberté et l’égalité.

Beauté naturelle

Beauté naturelle

Haïti est dotée de paysages naturels spectaculaires, notamment des plages de sable blanc, des montagnes et une biodiversité riche.

Patrimoine

Patrimoine

Haïti possède un riche patrimoine historique, notamment des sites comme la Citadelle Laferrière et le Palais Sans-Souci, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Culture

Culture

Haïti possède une culture riche et diversifiée, influencée par des éléments africains, européens et autochtones. La musique, la danse, l’art et la cuisine haïtiens sont célébrés à travers le monde.